Coopérative Vercors-Lait

L’histoire de la Coop

C’est en 1956, au cœur du Vercors, que naît la Coopérative Vercors Lait, et Léonard Mestrallet en est le Maître Fromager. Après avoir appartenu à un grand groupe industriel laitier durant plusieurs années, des producteurs laitiers s’associent pour en reprendre la direction en octobre 2003.
Investis par la passion de leur métier et la sauvegarde de leur territoire, ils entreprennent de maintenir l’activité de la seule coopérative de transformation fromagère du Vercors.

 

BLEU VERCORS

 

 

La collecte

Vercors Lait collecte quotidiennement le lait de vache de producteurs des départements de l’Isère et de la Drôme. En 2017, elle a collecté 4 188 300 litres de lait conventionnel et 1 412 800 litres de lait issu de l’agriculture biologique. De cette collecte, 5 118 000 de litres de lait sont transformés en fromages.

 

BRASSAGE

 

 

Les engagements de Vercors Lait

Vercors Lait, dernière coopérative fromagère de l’Isère, privilégie une agriculture extensive, douce, raisonnée et respectueuse de l’environnement. Les troupeaux à races sélectionnées paissent dans des herbages du Parc Naturel Régional du Vercors, pâturages riches en valeurs nutritives situés à plus de 800 m d’altitude, dans un environnement protégé et naturel. Les pâturages y sont préservés, verdoyants, riches et propices à la production d’un lait de qualité.

 

ST FELICIEN

 

Le savoir-faire

La qualité du lait et la maîtrise des procédés ancestraux de fabrication de chaque type de fromage, du Bleu du Vercors-Sassenage AOP au Saint-Marcellin IGP, permettent d’offrir des produits denses au saveurs authentiques et subtiles.

En 2017, la coopérative a vendu 605 tonnes de fromages dont 105 tonnes à base de lait issu de l’agriculture biologique. 337 tonnes de Bleu du Vercors-Sassenage AOP ont été vendues, soit 86% du volume de l’AOP. La société réalise un chiffre d’affaires de 9 M€ et emploie une quarantaine de salariés. La production fromagère a plus que triplé depuis 2007, ce qui a permis d’apporter une rémunération décente aux éleveurs du Vercors.

 

 

Pour en savoir plus : www.vercorslait.com/

 

Retour aux articles